09 septembre 2007

COMMENT SE FAIRE MAL AU PIF EN MARCHANT...

Soleil, 21°C

Je devais faire une séance d'assouplissement, mais au vu du beau soleil, je décide de prendre la carte IGN, le porte-cartes et d'aller explorer des nouveaux chemins, vers le belvédère...

Je tombe nez à nez avec une course cycliste VTT pour ados, et du coup, je fais ma faignasse, je range la carte et je suis le balisage de la course. Kyts est toute contente, explorer et découvrir les sentiers, elle aime !

Tout en descendant un chemin, tout à coup, Kyts glisse sur une pierre plate, tombe sur les genoux, se redresse... je marche, je trotte gentiment dès que le terrain s'y prête, pas de boiterie.

Plus tard, au cours de la balade, des promeneurs me signalent que "mon cheval saigne du nez..." Je descends et je constate : Kyts s'est éraflé une bonne partie de la lèvre supérieure, entre les naseaux. Elle a du se faire çà en s'écrasant par terre.

Nous rentrons au club  tranquillement, avec un petit galop décontracté.

Je soigne la lèvre : rien de méchant, tout est superficiel, mais l'endroit étant très vascularisé, c'est impressionnant.

Cela n'empêche pas Kyts de dévorer son foin et ses carottes !

Posté par bonnetbleu à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur COMMENT SE FAIRE MAL AU PIF EN MARCHANT...

Nouveau commentaire